Son gland est tellement sensible

Son gland est tellement sensible

Voilà une créature du troisième genre qui nous montre qu’elle a le gland extrêmement sensible. Alors qu’elle est assise sur son lit, elle ne cesse de se tripoter le bout de la queue, et ses gémissements se font bien entendre jusqu’à l’éjaculation.